Technologie de l’Information et de la Communication

Les technologies de l’information et de la communication : Vers la voie de l’innovation

Le numérique est omniprésent dans les secteurs universitaires et socio-économiques. Avec un marché en pleine croissance de presque 4 000 milliards de dollars, le numérique favorise la communication directe, accélère la prise de décision, l’efficacité de la productivité dans les secteurs industriel et énergétique, réduit les coûts de diffusion de contenu, etc. Les technologies de l’information et de la communication (TIC) permettent aussi l’éclosion de nouveaux marchés et réduisent l’avantage de groupes établis qui peinent encore à en tirer profit, compte tenu d’une infrastructure en cours de développement.

Les TIC facilitent le développement et le déploiement de projets pratiques et la création d’un espace d’échanges algéro-canadien  favorisant les discussions, et concertations pour :

  • Établir des partenariats, encourager et accompagner les jeunes porteurs de projets novateurs dans le domaine du numérique;
  • Identifier et présenter les capacités de recherche et de développement (R-D) des organismes algériens et canadiens pour accélérer l’innovation dans le secteur des TIC d’intérêts communs;
  • Travailler ensemble à l’élaboration de pistes de solutions répondant aux problématiques et aux besoins identifiés ou prévus par le secteur des technologies numériques;
  • Identifier les priorités en matière de R-D ainsi que les besoins sur le plan du développement des connaissances et du transfert des technologies canadiennes;
  • Identifier les possibilités de collaboration entre les chercheurs, les institutions d’enseignement, de recherche et d’industrie favorisant le transfert des connaissances et du savoir-faire technologique entre l’Algérie et le Canada;

Le réseau LECODEV a d’ores et déjà identifié les prioritaires stratégiques suivantes à court et moyen termes 

  • le développement à long terme du « Numérique » à l’échelle globale et l’impact local : faire l’état des lieux et élaborer les perspectives de développement;
  • la « e-éducation » : Choix des plateformes d’apprentissage et logistiques y afférentes;
  • L’incubation d’entreprises spécialisées et la mise sur pied des moyens de leur accompagnement;
  • le rapprochement des organisations internationales dans les NTIC, et les réseaux virtuels des acteurs et intervenants algériens dans le domaine de la formation et de l’élargissement de l’utilisation du numérique à plusieurs échelles en Algérie.

Leader de l’innovation et de l’économie du savoir

contactez-nous