Conférence-Débat

Le doctorant-chercheur et chargé de cours aux HEC de Montréal, Sofiane Baba, a donné, le 29 février 2016, une conférence ayant pour intitulé :

Entrepreneurs et innovation sociale : vecteur de développement de l’Algérie

Le conférencier a souhaité aborder la problématique en articulant sa présentation autour de 4 points principaux : i) les postulats de départ; ii) une approche locale au développement; iii) l’innovation sociale comme vecteur de développement; iv) illustration à travers le cas Benamor.

Tout d’abord, le conférencier a relevé que le contexte était hostile à l’entrepreneur privé en Algérie alors qu’il existe deux sortes d’entrepreneurs : les « papillons » qui ont pour objectifs principaux de s’enrichir et d’avoir du pouvoir tandis que les « bâtisseurs » visent la profitabilité et la contribution au développement, particulièrement, local. Au-delà d’un débat idéologique, le conférencier a relevé que le problème de l’économie algérienne est surtout d’ordre organisationnel et institutionnel.

Selon le conférencier, trop souvent, l’économie algérienne est pensée à l’échelle nationale. En réalité, le développement est d’abord local. C’est l’agrégation des phénomènes locaux positifs dont les entrepreneurs sont les premiers artisans qui donne lieu au développement à l’échelle nationale à travers le prisme de l’innovation sociale.

Après avoir défini l’innovation sociale, le conférencier a illustré à traveus deux exemples d’entreprises algériennes (groupe Benamor et laiterie Soummam). Selon monsieur Sofiane Baba, ces deux entreprises ont développé des modèles d’affaires innovants : ils sont axés sur le développement local, la sécurisation des approvisionnements, la réduction de la facture d’importation, l’amélioration des techniques et pratiques de production locale ainsi que l’accompagnement et le soutien aux producteurs locaux.

Avant de conclure que l’entreprenariat est la meilleure des ressources sur lequel pourrait s’appuyer l’Algérie, le conférencier a détaillé à l’assisatnce la démarche et l’approche, très instructive, du groupe Benamor.

À la fin de la conférence, un débat de haute tenue s’est instauré entre le conférencier et l’assistance.

 

 

Leader de l’innovation et de l’économie du savoir

contactez-nous