Articles

Tlemcen:

El Watan Le : 03.12.11 – Par Samir Ben

L’université de Tlemcen accueillera, du 12 au 14 décembre, le troisième colloque consacré à la formation en recherche et développement sur la production et la productivité pour une agriculture durable (FRD 2011).

Derrière l’événement parrainé par le ministre de l’Agriculture et du développement rural, on trouve le groupe d’experts algéro-canadiens Leaders et Experts pour la coopération et le développement (LECODEV) basé au Canada et l’association Le mouvement écologique algérien.

«Le colloque se déroulera sur trois jours sous forme d’un échange interactif impliquant les professionnels, les décideurs, les scientifiques et la société civile dans sa diversité.», indique le communiqué transmis aux médias par le comité d’organisation.

Les conférenciers de rang international aborderont plusieurs thèmes : Biotechnologies, volet socio-économique et la valorisation et la protection des sols. La première conférence abordera l’orientation générale des problématiques de développement en plaçant l’agriculture algérienne dans son contexte mondial (objectifs, enjeux, atouts et faiblesses, démarche stratégique).

Le dernier jour du colloque sera «dédié aux rencontres d’affaires entre représentants d’entreprises algériennes et canadiennes, les membres de LECODEV officiant à titre de facilitateurs.», ajoute le même communiqué.

Samir Ben

______________________________

Liberté – le : 05/12/11 – Par : B. Abdelmadjid

À l’initiative du ministère de l’Agriculture et du Développement rural, l’université de Tlemcen accueillera durant trois jours (du 12 au 14 décembre), un colloque international intitulé “Formation, recherche et développement FRD 2011, sur la production et la productivité pour une agriculture durable”, avec la participation de plus de 150 scientifiques et experts algériens, dont une délégation canadienne issue de l’association Lecodev (les experts algériens du Canada pour la coopération et le développement). Ce colloque qui en est à sa troisième édition se déroulera sous forme d’un échange interactif associant les professionnels, les décideurs, les scientifiques et la société civile. Il sera notamment question de “l’orientation générale des problématiques de développement en plaçant l’agriculture algérienne dans son contexte mondial (objectifs, enjeux, atouts et faiblesses, démarche stratégique)”, avec un espace dédié aux rencontres d’affaires entre représentants d’entreprises algériennes et canadiennes, les membres de Lecodev officiant à titre de facilitateurs.

“La mise en place des capacités a besoin de partenaires et des collaborateurs en établissant des ponts entre les deux pays”, indique Halim Benatallah, secrétaire d’État auprès du ministre des Affaires étrangères chargé de la communauté nationale à l’étranger, ajoutant : “Je n’ai aucun doute que la contribution des membres de Lecodev, des Canadiens d’origine algérienne, va forger des partenariats plus forts en recherche et développement entre l’Algérie et le Canada, et ouvrira de nouvelles portes pour des projets concrets communs dans une approche pragmatique”.

Pour sa part, Mme Geneviève des Rivières, ambassadrice du Canada en Algérie, a déclaré : “Cette initiative offre une nouvelle opportunité de renforcer la coopération bilatérale entre l’Algérie et le Canada, et nous poursuivrons notre travail avec l’Algérie dans le domaine agricole, un secteur clé dans les deux pays.” De son côté, Farid Bensebaa, président de Lecodev et du comité d’organisation du colloque, estime que “le Canada bénéficie d’une solide réputation internationale en agronomie, grâce à son long et riche historique de recherche dans le domaine du développement des technologies pour une agriculture durable”, ajoutant : “Le renforcement de cette collaboration va contribuer à proposer des solutions aux problèmes globaux, notamment l’adaptation aux changements climatiques et la désertification.” On annonce la participation à ce colloque du secrétaire général du ministère de l’Agriculture et du Développement rural, du représentant du secrétariat d’État chargé de la communauté algérienne à l’étranger et de l’ambassadrice du Canada à Alger.

B. Abdelmadjid

______________________________

La Nouvelle République – Quotidien d’information indépendant – n° 4204 – Le : 20/12/11

Au niveau national, la vapeur s’est renversée et ce sont les néo-ruraux qui réinvestissent maintenant le monde rural et se lancent dans la production agricole, montrant ainsi un signe de confiance.

D’autre part, il y a peu de harraga par rapport aux années passées. Mais mieux encore, ce sont «les cerveaux» qui reviennent pour apporter leur contribution. C’est la confiance et surtout la visibilité qui encouragent nos compatriotes à apporter leur contribution. Avant-hier au siège du ministère de l’Agriculture, les représentants de l’association canadienne Leaders et Experts pour la coopération et le développement (Lecodev), des Algériens établis au Canada et qui sont en Algérie dans le cadre du 3e colloque de formation, recherche et développement (FRD/2011), tenu les 12, 13 et 14 décembre 2011 à Tlemcen, ont été reçus par le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Rachid Benaissa. Les représentants de l’association ont restitué les résultats des travaux du colloque auquel ils ont participé. Le communiqué de la cellule communication fait part : «Ce colloque, placé sous le thème “La production et la productivité pour une agriculture durable“, qui s’inscrit dans le cadre de la mobilisation des compétences algériennes établies à l’étranger à même de contribuer au développement économique du pays à travers une collaboration féconde, est organisé avec la contribution du secrétariat d’Etat chargé de la Communauté nationale à l’étranger.» De son côté, le ministre a présenté un aperçu général des fondements de la politique de renouveau agricole et rural ainsi que les différents programmes mis en place pour améliorer la sécurité alimentaire du pays. Les représentants de Lecodev ont exprimé leur souhait de contribuer au développement du secteur agricole et rural en Algérie. A ce titre, deux projets pilotes ont été identifiés. Le premier concerne les fertilisants organiques et l’introduction de techniques modernes dont l’utilisation permet d’améliorer la production. Le second projet porte sur la formation et la vulgarisation agricole. L’INRAA, l’université de Tlemcen et les universités canadiennes spécialisées auront à charge commune de créer un environnement adéquat, et dans le cadre du PRCHAT, la mise à disposition des Algériens de leurs compétences. Le ministre de l’Agriculture a appelé les deux parties à être le trait d’union entre les universités des deux pays.

Source : http://www.lnr-dz.com/index.php?page=details&id=7974

______________________________

Le Temps d’Algérie – Quotidien National d’Information – Le : 12/12/11

L’ambassadrice du Canada en Algérie, Geneviève des Rivières, a indiqué hier à Tlemcen que son pays entretient des relations «privilégiées» avec l’Algérie. Dans son intervention, à l’ouverture d’un colloque sur «La production et la productivité pour une agriculture durable», l’ambassadrice a souligné que l’Algérie demeure le «premier» partenaire du Canada en Afrique et au Moyen-Orient.

«Ce partenariat est basé sur le principe gagnant-gagnant», a-t-elle précisé, en rappelant que les entreprises canadiennes «sont restées en Algérie malgré les conditions sécuritaires difficiles traversées par le pays durant la décennie 90». Mme Geneviève des Rivières a tenu à rendre hommage à l’association d’experts canadiens d’origine algérienne (Lecodev), organisatrice de ce colloque. «Ces experts se sentent redevables à leur pays natal en voulant contribuer au développement par leur savoir et leur compétence dans un secteur clé qu’est l’agriculture durable», a ajouté la diplomate canadienne.

Pour elle, ce colloque offre une nouvelle opportunité pour renforcer la coopération algéro-canadienne, notamment dans le domaine de l’agriculture. La rencontre est organisée à l’initiative conjointe de l’association Lecodev et l’université de Tlemcen sous le parrainage du ministère de l’Agriculture et du Développement rural.

Source : http://www.letempsdz.com/content/view/67319/1/

______________________________

L’Ambassadrice Geneviève des Rivières en discussion lors du colloque organisé par LECODEV.

Les stratégies et les lignes de force du développement durable de l’agriculture au Canada ont été à l’honneur à l’occasion de la tenue d’un Colloque sur la production et la productivité pour une agriculture durable en Algérie, qui a eu lieu à l’Université de Tlemcen, du 11 au 14 décembre 2011.

Organisé par l’association canado-algérienne LECODEV Mouvement Écologique Algérien et parrainé par le Ministre algérien de l’Agriculture et du Développement Rural, ce colloque a permis de débattre des enjeux et perspectives de l`agriculture durable, l’intégration des biotechnologies, ainsi que d`autres innovations dans l’optique d’un partenariat algéro-canadien. Trois projets ont été identifiés, en particulier celui présenté par le Président de l’entreprise canadienne EcoSpace Engineering LTD de Toronto et Guelph, sur les technologies de fertilisants organiques.

Intervenant à l’ouverture de ce colloque, l’Ambassadeure Mme Geneviève des Rivières a souligné que l’Algérie demeure le premier partenaire du Canada en Afrique et au Moyen-Orient, rappelant que les entreprises canadiennes sont restées en Algérie malgré des conditions sécuritaires difficiles durant la décennie 1990. Elle a tenu à rendre hommage à LECODEV, qui offre une nouvelle opportunité pour renforcer la coopération algéro-canadienne, notamment dans le domaine de l’agriculture. Enfin, l’Ambassadeure a eu l’occasion de rencontrer le Wali de Tlemcen et les responsables du projet de la forêt modèle de Tlemcen, financé par Ressources Naturelles Canada dans le cadre du Réseau International de Forêts Modèles (RIFM).

http://www.canadainternational.gc.ca/algeria-algerie/highlights-faits/2012/LECODEV_2012-02-28.aspx?lang=fra&view=d

Leader de l’innovation et de l’économie du savoir

contactez-nous