ANDPME 2013

Séminaire organisé par LECODEV en Algérie en collaboration avec l’Agence nationale de développement des PME

Avec l’appui du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), le Ministère du Développement Industriel et de la Promotion de l’Investissement (MDIPI) de l’Algérie a conduit, depuis septembre 2012, plusieurs actions destinées à concrétiser sa politique de soutien à l’innovation industrielle. Dès décembre 2012, une coopération a été initiée entre le réseau LECODEV (Leaders et Experts pour la Coopération et le Développement, www.lecodev.com), les cadres du MDIPI et les représentants locaux du PNUD pour l’organisation d’une mission d’études au Canada aux cadres du Ministère (juin 2013). Cette mission fut réussie, en ayant permis, entre autres, de faire découvrir aux cadres du PNUD et du MDIPI l’expérience canadienne dans le domaine de l’innovation et d’en tirer de riches enseignements. Les contacts établis avec les représentants d’institutions publiques canadiennes, les chefs d’entreprises innovantes et les membres de la diaspora algérienne ont permis de mieux faire apprécier et/ou réajuster la démarche et les préconisations du MDIPI en matière de promotion de l’innovation en Algérie.

C’est dans le contexte de cette coopération triangulaire que l’Agence Nationale de Développement des PME (ANDPME) et le réseau LECODEV ont organisé les 8 et 9 décembre 2013 au siège de l’ANDPME à Alger un séminaire intitulé :

« L’innovation comme facteur stratégique de la compétitivité de la PME »

Cet évènement a réuni une centaine de participants comprenant des représentants de l’ANDPME, du PNUD, du Ministère du développement industriel et de la promotion de l’investissement (MDIPI), de PME, des bureaux d’études et de conseils (BDC) et d’experts du réseau LECODEV.

Lors de la première journée, les experts du réseau LECODEV ont organisé une plénière afin de débattre de la compréhension du concept d’innovation industrielle et de son rôle dans la compétitivité de la PME. La transition vers l’économie de marché en Algérie nécessite une adaptation progressive aux nouvelles réalités économiques mondiales. Contrairement à la situation antérieure où prévalait une économie dirigée, la mise en œuvre de l’innovation comme stratégie pour la survie des PME algériennes dans une économie de plus en plus concurrentielle, accentuée par la mondialisation des marchés, est incontournable. La sensibilisation à travers la communication, l’accompagnement et la formation des PME est la clé favorable à la promotion de la culture de recherche, de développement et d’innovation au sein de la PME algérienne.

Lors de la deuxième journée, les débats ont été centrés sur 4 ateliers consécutifs :

Atelier 1 :        Barrières et risques empêchant les entreprises d’investir dans l’innovation ainsi que les dangers à ne pas innover

Atelier 2 :         R-D : voie vers l’innovation

Atelier 3 :         Incitatifs pour innover

Atelier 4 :        Méthodes et calendrier pour la mise en œuvre d’une idée novatrice dans le contexte du développement économique algérien

À l’issue des ateliers techniques, le réseau LECODEV a eu le grand plaisir de décerner un prix d’encouragement à l’entreprise algérienne STAP, œuvrant dans la transformation des matières plastiques, à titre de reconnaissance pour sa contribution à faire évoluer l’innovation industrielle en Algérie. Ce prix consiste à rapprocher cette PME algérienne de son équivalente canadienne et à prendre en charge la totalité de ses frais de séjour au Canada. Ce prix a été rendu possible grâce à une contribution financière du Centre de Recherches pour le Développement International du Canada (CRDI, www.crdi.ca).

À l’issue de ce séminaire, une feuille de route a été conjointement élaborée par l’ANDPME, le PNUD et le réseau LECODEV.

Le réseau LECODEV a également participé au 1er forum de l’université de l’entreprenariat, du 4 au 6 décembre 2013, qui avait rassemblé de nombreuses PME algériennes et des chercheurs du milieu universitaire algérien. Des représentants d’entreprises françaises, italiennes et canadiennes y ont également participé. Ce forum portait sur : « Risque, échec et réussite. L’avenir, ça se travaille. ».

Dans le sillage de ce forum, les experts de LECODEV ont organisé des réunions ad-hoc avec DURA-DEV ainsi qu’avec des représentants d’institutions algériennes de la formation professionnelle, du financement de projets industriels et d’accompagnement des PME.

Une rencontre avec les représentants de l’association de transfert de technologie (A2T2) avait été organisé dans l’optique d’identifier des synergies potentielles.

 

 

Leader de l’innovation et de l’économie du savoir

contactez-nous