Invitation à une conférence-débat sur le thème : De la transition démocratique au développement durable : quel rôle pour la diaspora?
juillet 8, 2019
BIOGRAPHIES DES INTERVENANTS : DE LA TRANSITION DÉMOCRATIQUE AU DÉVELOPPEMENT DURABLE :QUEL RÔLE POUR LA DIASPORA ?
juillet 25, 2019
Show all

Conférence-débat : Salle Chibougameau, Édifice Decelles, 3e étage, section Nord, HEC Montréal, 27/07/2019

En partenariat avec Jeune Chambre de Commerce Algérienne du Canada et Fondation Club Avenir

De la transition démocratique au développement durable : quel rôle pour la diaspora

L’Algérie vit des mobilisations historiques depuis le 22 février 2019. Ces mobilisations se distinguent par leurcaractère organisé, pacifiqueet intergénérationnel exemplaire rappelant ainsi au monde entier pourquoi l’Algérie fût la capitale des révolutionnaires quelques années après notre indépendance chèrement acquise en 1962.

Se battre pour son droit et sa liberté fait partie de l’identité de l’algérien. Le peuple algérien demande un changement radical du système qui a prévalu jusqu’alors et il semble réaliste que les prochaines années constituent de grands chantiers pour la reconstruction de notre pays sous plusieurs aspects, que ce soit sur le plan économique, social, technologique ou institutionnel.

Avec l’engagement de tous ses enfants, l’Algérie se mettra sur la voie du développement durable et des nouvelles technologies.

Aucun doute ne subsiste là-dessus, pour peu que ce développement soit inclusif,englobant toutes les régions de ce grand pays.

C’est dans ce contexte que LECODEV(www.lecodev.com), en partenariat avec la Jeune Chambre de Commerce Algérienne du Canada (www.jccac.ca) et la Fondation Club Avenir (www.clubavenir.com),organise une conférence-débat sur le rôle que peut jouer la diaspora.

Le but de la conférence et du débat est de définir les voies et les moyens afin que la diaspora puisse,en partie prenante, contribuer efficacement au développement et à l’essor d’une république moderne et inclusive.

LECODEV est un organisme à but non lucratif visant à ancrer le partenariat et les échanges entre le Canada et l’Algérie. Fondé en 2009, sa mission est d’encourager la coopération entre les acteurs du développement durable et de valoriser, partager et transférer l’expertise et les connaissances aux communautés locales pour finalement les intégrer d’une manière structurante à l’avantage de l’Algérie.

La JCCAC, entité récemment constituée, vise à mailler les jeunes entrepreneurs québécois avec leurs homologues algériens dans l’optique d’identifier, de maintenir et de concrétiser des opportunités d’affaires qui s’offrent à eux, toutes industries confondues.

La FCA encourage l’Excellence parmi les Maghrébins et particulièrement les Algériens établis au Canada pour les promouvoir vers un meilleur avenir. Elle se donne comme objectifs de Stimuler la recherche pour un meilleur avenir aux Maghrébins et de Créer une dynamique incitant les compétences algériennes et amies de l’Algérie à œuvrer pour améliorer le sort des Algériens et des Maghrébins en général.

Qui est Pr Chems-Eddine Chitour ?

Pr Chems-Eddine Chitour / École Nationale Polytechnique d’Alger (Algérie).

Ingénieur en génie chimique et aussi ingénieur en raffinage du pétrole, le professeur Chitour est titulaire d’un doctorat-ingénieur de l’Université d’Alger (Algérie) et d’un doctorat es-Sciences de l’Université Jean Monnet (France). Il enseigne la thermodynamique. Il est l’auteur de plus de 100 publications scientifiques et il a publié 8 ouvrages didactiques sur la physico-chimie des surfaces, le raffinage du pétrole et la thermodynamique ainsi que 12 ouvrages sur la politique énergétique, le droit de la force, la mondialisation et les changements climatiques, l’histoire, l’éducation, la culture, etc. Il anime annuellement, et ce depuis 20 ans, une Journée technique sur l’énergie. En parallèle à ses activités universitaires, le Pr Chitour contribue dansplusieurs journaux pour traiter tant des enjeux énergétiques que desenjeux sociaux et politiques. Au cours de sa longue carrière, il a assumé de nombreuses responsabilitésdans l’enseignement supérieur en Algérie.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *